*

Concept

October 19th, 2006

english

La dynamique économique de l’hallucination collective nous conduit-elle vers une privatisation du regard ?

Le Web, notamment dans sa version 2.0, représente un aboutissement des stratégies de contrôle dans le domaine de l’écrit. L’image, elle, est plus difficilement interprétable par la machine et reste un territoire relativement peu accessible.

La reconnaissance de formes est aujourd’hui un domaine en pleine expansion. Elle constitue une technologie clé dans les domaines de la sécurité, de la gestion des droits, du marketing… « Logo.Hallucination » propose d’utiliser les technologies de reconnaissance d’images afin de détecter des formes subliminales de logos ou d’emblèmes, cachées (le plus souvent involontairement) dans l’environnement visuel ou dans l’ensemble des images de l’Internet. Les images trouvées sont accessibles depuis ce weblog, qui propose une mise en relation entre l’original d’une part et, d’autre part, la marque et son logo.

« Logo.Hallucination » s’inscrit ainsi dans le cadre du Web 2.0 dans la mesure où les données brutes (les images) sont enrichies par une information visuelle complémentaire (l’hallucination de la marque) et que leur juxtaposition participe de nouveaux enjeux économiques, ici pointés de manière ironique.

Logo.Hallucination surveille en continu les images de l’Internet à la recherche de logos cachés.

L’installation comprend, outre le présent weblog, une application qui tourne en permanence et qui montre l’analyse des images en temps réel : scan de l’Internet et download des images, segmentation, regroupements topologiques puis analyse par réseau de neurones.

Les mails :

Chaque fois qu’une hallucination est détectée, un mail est envoyé au propriétaire de l’image - si celui-ci est identifié. Voici le mail type :

Madame, Monsieur,

Nous vous informons que notre programme de surveillance automatisé à détecté une violation potentielle du Code de la Propriété Intellectuelle dans l’image numérique située à l’adresse […]. En effet cette image comporte une représentation totale ou partielle du logotype de la marque XXX.

Etant donné que vous êtes responsable de la diffusion de cette image sur Internet, nous nous permettons de vous rappeler que le fait de reproduire ou de représenter des images sans autorisation, est punissable sur le plan civil par une condamnation à des dommages et intérêts, calculés au cas par cas.

Nous vous suggérons par conséquent de contacter immédiatement et éventuellement par notre intermédiaire, la société XXX afin que nous négocions avec eux un contrat amiable qui permettrait une régularisation de cette situation, selon les éventualités suivantes :

Cas N° 1) Vous pouvez vous faire rétribuer par la société XXX dans la mesure où cette situation correspond à une situation de promotion publicitaire pour la marque XXX. Dans ce cas vous devez indiquer explicitement la référence à la société XXX en rajoutant son logo à coté de l’image susdite et insérer un lien vers le site de cette société.

Cas N°2) Vous souhaitez continuer l’exploitation et la diffusion de votre image sans faire mention de la société et dans ce cas vous devrez vous acquitter de droits de reproduction et de diffusion auprès de cette société dans la mesure où celle-ci vous autorise à continuer l’exploitation et la diffusion de votre image.

Cordialement,

No Comments

No comments yet.

RSS feed for comments on this post. TrackBack URI

Sorry, the comment form is closed at this time.

Powered by Wordpress